La Famille de Schœnstatt                           dans le diocèse d’Autun
La Famille de Schœnstatt                           dans le diocèse d’Autun
La Famille de Schœnstatt dans le diocèse d'Autun
La Famille de Schœnstatt                      dans le diocèse d'Autun

Notre sanctuaire de fortune dans le diocèse

ou comment Saint Léger accueille sa Mère

Il existe pour le moment un seul sanctuaire en France, à Cambrai. En attendant un "vrai" sanctuaire dans le diocèse d'Autun, si c'est dans le dessein de la Providence, il semble que Marie ait déjà établi son trône de grâces dans la petite église Saint Léger de Couhard.

 

En tout cas, inopinément, son image y a trouvé sa place et elle accueille maternellement passants et marcheurs ... et bien sûr sa petite famille le 18 de chaque mois pour la messe de l'alliance.

Les horaires varient d'un mois à l'autre, mais ils sont indiqués dans la feuille paroissiale et sur le panneau d'annonce de cette église. Vous pouvez aussi les trouver sur la page suivante "Horaires des messes" et sur la lettre mensuelle en ligne le 1er de chaque mois.

 

Pourquoi le 18 ? Parce que c'est la date de fondation de Schœnstatt, la première alliance d'amour conclue en 1914 entre les jeunes du Père Kentenich et la Mère Trois fois Admirable. Dans le monde entier, le 18 est appelé "journée de l'alliance".

Les sanctuaires de la MTA ne sont pas des sanctuaires ordinaires en ce sens que nous n'y arrivons pas les mains vides. "Rien sans toi, rien sans nous" : on le sait bien, le petit enfant aime faire des cadeaux à sa mère et il y met tout son cœur ; ces cadeaux disent, prouvent son amour et quand bien même n'ont en soi que peu de valeur, pour une mère, ils sont inestimables, irremplaçables ; l'amour maternel y lit l'amour de son enfant, tous les efforts qu'il a fait pour arriver à ce résultat, tout l'amour et toute la joie que lui a procuré la préparation de ce cadeau pour sa maman.

Il en va de même pour nous lorsque nous arrivons dans un sanctuaire : nous apportons à notre Mère toutes les "contributions au capital de grâces" (voir cette page) ; en soi ce n'est rien, en Dieu, c'est tout. Puis nous renouvelons l'alliance et nous repartons chargés de courage apostolique pour un nouveau mois.

 

Et chacun peut faire ici l'expérience intérieure de la présence de Marie toute mère qui nous mène à Jésus, à la Miséricorde, au Père.

Liens fraternels

Le diocèse d'Autun : http://www.autun.catholique.fr/

 

Le Mouvement de Schœnstatt en Belgique :

http://www.schoenstatt.be/

 

Le sanctuaire de l'unité dans le diocèse de Cambrai :

http://www.sanctuairedelunite.fr/

 

Le site de la Mère pèlerine en Suisse:

http://mere-pelerine.com/

 

Le secrétariat du Père Kentenich

www.pater-kentenich.org/fr

 

Vidéo sur des profils divers de schœnstattiens :

http://www.dailymotion.com/schoenstattsuisse