La Famille de Schœnstatt                           dans le diocèse d’Autun
La Famille de Schœnstatt                           dans le diocèse d’Autun
La Famille de Schœnstatt dans le diocèse d'Autun
La Famille de Schœnstatt                      dans le diocèse d'Autun

Se préparer à conclure l'alliance d'amour

ou l'art de se poser les bonnes questions

au bon moment (2)

Ce qu'est l'alliance d'amour, c'est écrit ici à la page précédente.

Qui y est appelé, comment le savoir, c'est écrit dans le cœur de chacun...

Comment s'y préparer, voilà donc la troisième étape de cette divine folie.

Car c'est bien de cela qu'il s'agit. Si l'alliance d'amour, c'est se donner corps et âme à Marie et en retour recevoir le don total que Marie nous fait d'elle-même, il en résulte alors ce que le Père Kentenich disait en 1914 : nous devenons des instruments utiles entre ses mains, pour attirer à elle les jeunes cœurs (c'est clair, c'est plus difficile pour les cœurs sclérosés, quoique pas impossible), alors nous entrons dans la folie de l'obéissance en renonçant concrètement et totalement à notre volonté propre. Et sur ce chemin, il en est un qui nous a précédé : le Christ, lui qui s'est fait obéissant jusqu'à la mort et la mort de la Croix. Rien de nouveau en soi, sauf que c'est en Marie et Marie est toute mère, et c'est très doux. Comme dit Grignon de Montfort : Marie met de la confiture sur les croix.

 

La préparation consiste à reconnaître en premier lieu l'appel de la Vierge qui généralement a déjà fait le premier pas. Et si le désir monte au cœur de faire l'alliance d'amour avec elle, c'est qu'elle attend la réponse.

 

Ensuite, s'étant assis pour calculer la dépense, c'est-à-dire étant près à tout donner, il est nécessaire de faire un acte de confiance et d'abandon car il est évident que cela nous dépasse.

 

Enfin, dans la prière, le "candidat" cherchera ce qu'il veut mettre dans le panier, dans la dote, comment veut-il exprimer ce don, comment veut-il le décliner. Le Père Edwin propose un schéma (à prendre avec souplesse).

  • Pardon
  • Merci
  • Je t'offre
  • Je te demande (ne pas hésiter à placer la barre très haut !)

Il est important d'avoir fait avant "l'expérience du sanctuaire", ce foyer que la Mère de Dieu nous donne, où elle se donne, où elle répand ses grâces.

Ensuite il est bon d'être convaincu que l'alliance d'amour n'est pas un point d'arrivée, une récompense promise pour les bons élèves, mais un point de départ. L'alliance d'amour connaîtra des étapes qui seront décrites à la page suivante.

 

Maintenant une autre question pourrait surgir : pourquoi faire l'alliance d'amour ?

Parce que le monde a urgemment besoin de cette armée mariale, de cette armée de saints, de cette armée de tout-petits, pour vaincre l'Adversaire et faire advenir le Règne de Dieu et que l'alliance d'amour avec la MTA dans son sanctuaire a montré la puissance de sa fécondité.

Liens fraternels

Le diocèse d'Autun : http://www.autun.catholique.fr/

 

Le Mouvement de Schœnstatt en Belgique :

http://www.schoenstatt.be/

 

Le sanctuaire de l'unité dans le diocèse de Cambrai :

http://www.sanctuairedelunite.fr/

 

Le site de la Mère pèlerine en Suisse:

http://mere-pelerine.com/

 

Le secrétariat du Père Kentenich

www.pater-kentenich.org/fr

 

Vidéo sur des profils divers de schœnstattiens :

http://www.dailymotion.com/schoenstattsuisse