La Famille de Schœnstatt                           dans le diocèse d’Autun
La Famille de Schœnstatt                           dans le diocèse d’Autun
La Famille de Schœnstatt dans le diocèse d'Autun
La Famille de Schœnstatt                      dans le diocèse d'Autun

L'organisation du Mouvement

ou comment trouver l'unité dans la diversité

Le nom officiel est "l'Œuvre internationale de Schœnstatt". Elle est tantôt perçue comme un Mouvement marial, un Mouvement pédagogique, un Mouvement apostolique, un Mouvement patrocentrique et tous ces qualificatifs sont justes. C'est dire la difficulté de définir cette Famille en quelques mots.

 

Pour l'histoire, on se reportera à la page dédiée au Père Kentenich car l'histoire de l'un et de l'autre sont étroitement associées, ainsi qu'il le dit lui-même : "l'Œuvre et ma vie intérieure sont intrinsèquement liées, comme la face interne et externe d'un unique processus de vie".

 

Ce processus de vie aboutit à un ensemble organique. Ce mot-clé de Schœnstatt est à prendre au sens peu usité en français de  quelque chose qui "est organisé et implique une force centrale agissant, consciemment ou non en vue d'une fin."

Il fallait tout le génie allemand pour bâtir un tel organisme avec ce principe :

"la liberté jusqu'où elle est possible, les structures autant qu'elles sont nécessaires."

 

Il en résulte une organisation internationale, nationale et diocésaine à la fois structurée et souple dans son application.

 

La Famille peut être vu comme un arbre à plusieurs branches à la fois solidaires et autonomes, tout comme le sont les différentes communautés. Ce qui nous relie les uns aux autres est l'alliance d'amour. Dans chaque branche, selon les appels personnels, l'engagement au sein du Mouvement pourra être plus ou moins fort.

Nous distinguons quatre niveaux :

- les 6 instituts séculiers, seules communautés canoniques.

- les unions, communautés non juridiques

- les ligues, groupes plus fluides, sans communauté

- les pèlerins ou Mouvement populaire, qui forme autour des sanctuaires une nébuleuse impossible à dénombrer. 

 

Les deux premiers niveaux forment "la part centrale et motrice" du Mouvement. Leurs membres sont entièrement au service du Mouvement et ont un degré d'exigence pour leur vie spirituelle supérieur à ceux de la ligue. Ceux-ci peuvent bénéficier du soutien du Mouvement selon leur demande. Mais en ce qui concerne l'appel à la sainteté, l'exigence est la même pour tous !

 

Voici un aperçu de l'organisation des commnautés :

 

Branches

Prêtres

hommes

Femmes

Famille

Malades

Instituts séculiers

Pères de Schœnstatt

Frères de Marie

Sœurs de Marie

Familles

 

Prêtres diocésains

Dames de Schœnstatt

Unions

Prêtres diocésains

Hommes

diacres

Femmes

Mères

Familles

 

Ligues

Prêtres diocésains

jeunesse masculine

Femmes

Mères

Familles

 

Malades

étudiants

étudiantes

jeunesse féminine

Mouvement populaire des pèlerins

               


L'ensemble est animé par le Præsidium international avec à sa tête le Pater Familias, supérieur général des Pères de Schœnstatt. Son rôle dans la Præsidium n'est pas juridique. Il est au service de l'unité du Mouvement.

 

Dans le diocèse d'Autun, nous étudions le projet de la création de la "ligue des malades" qui sera sans doute appelée différemment.

Liens fraternels

Le diocèse d'Autun : http://www.autun.catholique.fr/

 

Le Mouvement de Schœnstatt en Belgique :

http://www.schoenstatt.be/

 

Le sanctuaire de l'unité dans le diocèse de Cambrai :

http://www.sanctuairedelunite.fr/

 

Le site de la Mère pèlerine en Suisse:

http://mere-pelerine.com/

 

Le secrétariat du Père Kentenich

www.pater-kentenich.org/fr

 

Vidéo sur des profils divers de schœnstattiens :

http://www.dailymotion.com/schoenstattsuisse