La Famille de Schœnstatt                           dans le diocèse d’Autun
La Famille de Schœnstatt                           dans le diocèse d’Autun
La Famille de Schœnstatt dans le diocèse d'Autun
La Famille de Schœnstatt                      dans le diocèse d'Autun

L'étoile polaire de la pédagogie

ou comment éduquer comme le Bon Dieu

 

En 1950, le Père Kentenich écrivait dans une étude :

« Nous, schœnstattiens, ne sommes pas un Mouvement dogmatique, mais un Mouvement d’éducation. Nous nous sommes toujours compris comme des "officiers de liaison" entre la science et la vie, entre la théologie et la vie, entre la psychologie et la vieNous sommes nettement un Mouvement d’éducateurs et d’éducation»

 

Le ton est donné. Pourquoi cette pédagogie ? D’abord parce que c’était indubitablement un charisme chez le Père Kentenich. Ensuite parce que finalement nous sommes des êtres jamais achevés et c’est bien l’éducation (ou la formation) qui nous « élève » tout au long de notre vie. Puis parce que Marie s’est révélée à Schœnstatt Mère et éducatrice. Ce terme est d’ailleurs presque une redondance puisque toute mère est éducatrice par essence. Cette caractéristique, le Père Kentenich l’a constatée chez les jeunes dont il avait la charge : la dévotion mariale a fait des merveilles. Ce constat ne s’est jamais démenti depuis 102 ans d’existence. Du reste, il n’était pas le premier dans l’histoire de l’Église à emprunter cette voie. Mais le premier sans doute à lui donner un cadre pédagogique aussi puissant. Et comme ses prédécesseurs il a compris dans la contemplation de Dieu et de ses « mœurs » les lois divines de croissance humaine et de pédagogie.

 

Le premier « dogme » est que « l’amour est la loi fondamentale du monde », affirmation qu’il emprunte à saint François de Sales et qui sera la base de tout. Il dira souvent : « Les éducateurs aiment sans jamais renoncer à aimer. »

 

Sans pouvoir tout redonner ici tout le système pédagogique, voici donc l’image de l’étoile qui peut donner quelques pistes :

  • La pédagogie de l’idéal
  • La pédagogie des liens
  • La pédagogie de l’alliance
  • La pédagogie du cheminement
  • La pédagogie de la confiance

 

« L’idéal personnel est le trait fondamental voulu par Dieu, ou la disposition d’esprit voulue par Dieu, de l’âme en état de grâce, qui mûrit dans un attachement fidèle et un développement organique et plein de grâce jusqu’à la pleine liberté des enfants de Dieu. »

On trouve son idéal personnel le plus souvent dans la prière, en écoutant ce qui est vivant en soi, ce vers quoi se porte toujours son désir. Une fois trouvé, il dessine la route, façonne l’ascèse personnelle, devient tension créatrice.

 

Les liens sont tout ce qui nous relient au monde : les lieux (et en ces temps de déracinement général, il est bon de trouver des repères et des lieux où l’on est « chez-soi »), les personnes, le travail. Nous sommes des êtres de relation. On doit arriver à un « organisme de liens », c'est-à-dire des liens qui forment un tout vivant, harmonieux, comme un corps.

 

L’alliance est traitée ici.

 

Le cheminement : dans une conférence de 1965, le Père Kentenich fustigeait les mouvements (divers, de jeunes, liturgiques) qui étaient davantage mouvants qu'en mouvement. Et il affirmait : "non, en ce qui concerne le but, chez nous, ce n’est pas mouvant. Le but ultime est toujours en soi un but net et absolu. Mais [c’est] le chemin qui permet d’arriver au but, c’est une pédagogie du cheminement opposée au fond à une pédagogie statique. La pédagogie du cheminement ne veut jamais enfermer une personne dans un état fixe. Nous sommes en chemin et capable de changer (mais ce n’est toutefois pas moi qui vais changer l’autre).

 

La confiance s’appuie sur qui est bon dans l’être pour le faire avancer. "Oui, c’est d’abord la confiance extraordinaire grande et forte dans le bon qui est dans les âmes, dans les hommes."C'est ensuite l'équilibre entre connaissance de soi et ouverture aux autres : "Maintenant la grande question : comment parvenons-nous à cultiver d’un côté une saine conscience de soi – la conscience : nous sommes en possession de nous-mêmes, Dieu a pensé à moi comme une personne originale et je vis ma vie originale – et d’un autre côté : la personnalité et l’originalité impliquant toujours une certaine ouverture, une ouverture forte et plus forte aussi aux autres individualités."

 

Pour finir un texte du Père Kentenich sur l'amour dans l'éducation :

« Heureux celui qui peut éduquer, heureux celui qui a en lui la passion de l’éducateur, celui qui comprend cette parole : les éducateurs sont des amoureux qui ne se lassent jamais d’aimer. Et plus j’aime celui que j’éduque, plus je m’éveille moi-même au monde de l’amour (…). Plus je peux façonner les autres, plus je me façonne moi-même.

 

Celui qui est ouvert à toutes les valeurs, peut toujours offrir de si grandes choses aux siens ; aux heures paisibles, il se dit : je suis autant comblé par les miens qu’ils me comblent. Vous savez, si cette attitude fondamentale de donner et de recevoir n’est pas mise en place, je peux être un meneur ou un dictateur, mais je ne serai jamais un vrai père pour mon groupe ou ma communauté.

 

Les éducateurs sont des amoureux qui ne se lassent jamais d’aimer. Si nous ne devenons pas aujourd’hui des éducateurs passionnément amoureux, le monde nous sera simplement arraché ; par suite, nous serons des spécialistes, nous ne serons pas des créateurs. Mais éduquer signifie toujours créer, toujours engendrer. Ce qui me poursuit jour et nuit est toujours ceci : comment puis-je servir les miens ?

 

Et le moment venu, je m’efface, je laisse les miens aller en toute indépendance par leur propres chemins. C’est la plus grande gloire d’un véritable éducateur que d’être dépassé par son enfant… ».

 

 

Liens fraternels

Le diocèse d'Autun : http://www.autun.catholique.fr/

 

Le Mouvement de Schœnstatt en Belgique :

http://www.schoenstatt.be/

 

Le sanctuaire de l'unité dans le diocèse de Cambrai :

http://www.sanctuairedelunite.fr/

 

Le site de la Mère pèlerine en Suisse:

http://mere-pelerine.com/

 

Le secrétariat du Père Kentenich

www.pater-kentenich.org/fr

 

Vidéo sur des profils divers de schœnstattiens :

http://www.dailymotion.com/schoenstattsuisse