La Famille de Schœnstatt dans le diocèse d'Autun
La Famille de Schœnstatt                                                       dans le diocèse d'Autun

Téléphonez chaque jour au Fondateur, il a une petite phrase pour vous.

Les sentences des mois précédents sont stockées ici.

NOVEMBRE 2018

18 novembre

Le couronnement de Marie au ciel

     Tu trônes dans le ciel car tu en es la reine

Et tu demeures en Dieu, Très Sainte Trinité ;

Avec ton Fils, tu tiens le monde par les rênes

Tu es Mère des hommes ainsi qu’il l’a statué.

Vers l’éternel Schœnstatt, ô Marie tu nous mènes :     

Tout notre être s’y ouvre, y aspire en bon gré.

 

16 novembre

     Pour satisfaire en paix tes plus légers désirs.

Libère-moi de l’égoïsme morbide.

Je te mendie cela seul qui peut me ravir :

Identifie-moi à mon Époux qui me guide.

 

15 novembre

l'assomption de la Vierge Marie

     Avec notre Seigneur, ô Vierge, ô Notre-Dame

Tu as vécu, aimé, tu as souffert aussi,

Et il accueille au ciel et ton corps et ton âme,

En ce jour glorieux où ta course finit.

Uni à votre joie, tout mon cœur s’y enflamme

Et j’Implore pour tous ce destin de grand prix.

 

13 novembre

la Pentecôte

     Le souffle de l’Esprit promis par notre Père,

Au sein des apôtres, tu l’appelles ardemment ;

Et il a transformé ces onze hommes précaires

Indiquant à l’Église les chemins gagnants.

Ouvre à l’Esprit divin nos âmes terre à terre,

Qu’il dégonde à nouveau le monde inconséquent.

 

9 novembre

L'ascension

     Laissant ici-bas ceux qui attendent qu’il vienne

Le Seigneur monte au ciel, sa divine oasis

Le cœur et les yeux pleins de nostalgie sereine

Tu es pourtant ravie du bonheur du Fils.

Mon grand désir toujours soit tourné vers le ciel

Pour que mon cœur en tout se déploie et grandisse.

 

5 novembre

La résurrection

     Humiliant le pouvoir et la ruse du diable

Le Seigneur brise les liens puissants de la mort,

Tu jubiles devant sa beauté insondable,

Un beau jour dans le ciel, tel sera notre sort.

Que l’âme exulte en cette foi admirable

Et que flamboie l’amour, l’amour vivant et fort.

 

OCTOBRE 2018

 

31 octobre

La mort de Jésus sur la croix

     Attaché à la croix, il a bu le calice.

L’Amour ardent, têtu, l’a mené jusque là.

À tes droits maternels tu renonces d’office

Et de bon gré tu l’offres pour notre rachat.

Ô grande et sainte Servante du Sacrifice

Au Grand Prêtre éternel, toujours, attire-moi.

 

25 octobre

Le portement de croix

     Poussé par son amour, le Seigneur sans dolence

Jusqu’au lieu de l’offrande avance avec la croix ;

La peur de nous donner lui vaut cette souffrance

Et ton fiat embrasse encore cette voie.

Lors même que le cœur offre des résistances

Je veux l’aider, paisible, à porter cette croix.

 

24 octobre

Le couronnement d'épines

     Le Seigneur se laisse couronner d’épines

Pendant que bassement les bourreaux le bafouent ;

Tu as encore offert ton oui sur la colline

Car il réparait notre présomption jusqu’au bout.

Je consacre au Christ ma volonté sans lésine

Comme instrument joyeux, comme apôtre debout.

 

23 octobre

La flagellation

    Tu laisses le Sauveur debout à la colonne,

Expier les fautes de nos désirs sensuels ;

Ton doux cœur maternel à chaque coup frissonne,

Tu supportes avec lui pour nous le mal cruel.

     Comme une oblation à la justice qui sonne

    Je m’offre au Père avec vous, pour les temps actuels.

 

21 octobre

Mystères douloureux

L'agonie de Jésus

Tu donnas, ô Mère, pour le salut du monde,

Corps et vie au Sauveur par ton amour précieux

Au jardin, sueur de sang et détresse profonde…

Mais face à la souffrance il reste courageux.

                Les peines d’âme amères moi aussi m’inondent

                Je les donne au capital de grâces, joyeux.

 

19 octobre

le recouvrement de Jésus au temple

Jérusalem : là, Jésus te laisse en souffrance.

Pour la plus grande Offrande il prépare ta foi,

Il agit avec toi avec tant d’exigence

Pour qu’un jour tu puisses être debout sous la croix,

Nous restons très sereins lorsque Dieu nous agence

pour le salut de tous comme instrument de choix.

 

18 octobre

La présentation de Jésus au temple

     Avec l’ardent désir du salut de la terre

Nous voyant de tes yeux maternels et si bons

Au temple, tu remets sans réserve au Dieu Père,

Celui que tu conçus de l’Esprit de pardon.

J’offre pour les âmes ce que de loin je préfère

Comme toi, grande Servante de l’Oblation.

 

16 octobre

La Nativité

       À Bethléem, dans une pauvre et humble étable

tu enfantes pour tous le Seigneur des humains.

Tu le montres aux bergers, aux sages et aux notables,

Servante, à genoux tu l’adores ô combien !

Qu’ainsi nous demeurions son instrument aimable

Et que nous le portions au fond des cœurs humains.

 

13 octobre

La visitation

     Pour servir Élisabeth ta vieille cousine

Tu pars en hâte chez elle avec le Sauveur ;

Remplie de l’Esprit Saint, elle exulte et s’incline,

son enfant sanctifié dans son sein danse en chœur.

Qu’à l’œuvre du salut nous donnions sans routine

Nos forces et notre temps, servant avec douceur.

 

9 octobre

Les mystères joyeux - L'annonciation :

     Sans hésiter tu dis ton fiat, ô ma Mère,

Et dès lors tu portes dans ton sein le Sauveur ;

Diaconesse, tu prépares en mystère

L’oblation que le Père a voulue de ton cœur.

     Emporte-nous tous dans ton feu missionnaire

     Donne-nous d’être diacres du Saint Rédempteur.

 

5 octobre

Dieu est bon.

 

4 octobre

Nulle part ailleurs nous ne sommes autant en sécurité que dans l'obscurité de la foi et de la confiance. Comme il sera beau de voir plus tard par quels chemins le Seigneur nous a fait passer pendant ce temps.

 

 

SEPTEMBRE 2018

 

29 septembre

Nous voulons montrer par notre vie que Dieu est vivant.

 

27 septembre

Tu m'as attiré à toi par des liens humains.

 

26 septembre

Celui qui n'a pas appris à nager à contre courant doit s'attendre un jour ou l'autre à être une macrhandise ordinaire

 

25 septembre

Répandre sur le terre sainte les multiples fleurs des petits sacrifices.

 

23 septembre

     Que nous fermions les portes de nos sens, ô Père

Et que passe en notre âme une vive lumière.

En la foi lumineuse introduis-nous profond

Dans le grand mystère de notre rédemption.

 

20 septembre

L'amour authentique n'est jamais solitaire.

 

19 septembre

Le Fils unique est le plus grand cadeau du Père.

 

18 septembre

Je prie pour que la volonté de Dieu se fasse en vous.

 

17 septembre

Je vis seulement d'amour

 

16 septembre

Un enfant a le droit de vivre de la bonté et de la miséricorde de son père.

 

15 septembre

Mère Trois fois Admirable, fais de moi un enfant trois fois admirable, rempli d'une joie divine perpétuelle et de larmes divines perpétuelles.

 

12 septembre

     Que ta seule volonté soit la norme 

Qui crée et confectionne notre vie ;

Que tout en elle soit toujours conforme

Uniquement à ce qui te ravit.

 

10 septembre

L'amour demande la réciprocité d'amour, c'est pourquoi les preuves d'amour sont inépuisables.

 

8 septembre

Nous aimerions réaliser en nous le sens qu’ont ces trois fêtes et, avec l’Église, louer le Seigneur pour la Nativité de la Vierge. « Ta naissance, ô Marie, prépare la joie au monde entier ». Pourquoi prépare-t-elle la joie ? En tant que vierge et mère, elle nous a donné le Christ historique, le Sauveur du monde, et elle veut, au long des ans, jour après jour, former en nous le Christ, elle veut que nous soyons une image mystique du Christ.

 

7 septembre

Je te rends grâce, ô Père, de ce que tu te révèles aux petits.

 

6 septembre

Veuille bien balayer les réserves secrètes

Nichées dans les replis nébuleux de nos cœurs ;

Ces réserves privent l’activité concrète

De la fécondité qu’attend notre Sauveur.

 

3 septembre

Vous n'êtes pas là pour beaucoup parler, mais pour tirer de nouveau le monde vers le haut.

 

1er septembre

Fais de nos cœurs des torches enflammées.

AOÛT 2018

 

31 août

Soyons résolus, pleins de bonne volonté, joyeux et ouverts.

 

30 août

Si nous voulons ressembler à Marie dans son aspiration à la sainteté, nous devons aussi nous approprier et nous faire offrir son être de soleil et être ainsi un soleil pour ceux qui nous entourent.

 

29 août

Heureux les cœurs purs, ils verront Dieu.

 

28 août

Si l'Église a besoin de moi, me voici.

 

27 août

Nous voulons mettre notre auto-éducation sous la protection de Marie.

 

26 août

Ce n’est pas de l’enfantillage ni un jeu que de vouloir devenir Marie. Ce que veut la Famille n’est pas une invention. C’est une recherche à tâtons, respectueuse du grand dessein de Salut de la Sagesse éternelle. Vous sentez que ce n’est pas simplement le programme de l’année, mais le programme du siècle.

 

25 août

Tourne vers nous tes regards miséricordieux.

 

22 août

Je dois aimer, je suis là pour ça.

 

19 août

Écris mon nom dans ton Cœur. (ou Écris mon Nom dans ton Cœur) !

 

18 août

La bonté de Dieu le Père sait tout diriger pour le bien de son enfant.

 

17 août

Celui qui sert avec désintéressement est en route vers la vraie royauté.

 

16 août

L'amour est à la joie ce que la cause est à la conséquence.

 

15 août

Un héros est une personne qui a consacré sa vie à quelque chose de grand.

 

7 août

Celui qui a la jeunesse pour lui a l'avenir.

 

6 août. Transfiguration

Quand Pierre vit la splendeur de Dieu sur le Thabor, il s'écria avec ravissement : « II est bon d'être ici. Dressons trois tentes ici-même ! » Cette parole me revient sans cesse à l'esprit. Et assez souvent déjà, je me suis demandé : ne serait-il pas possible que la petite chapelle de notre congrégation soit également notre Thabor, sur lequel se révélerait la splendeur de Marie ? II n'y a pas de doute que nous ne pourrions accomplir un plus grand acte apostolique, ni transmettre à nos successeurs un héritage plus précieux, qu'en amenant notre Souveraine à dresser ici son trône, à y distribuer ses trésors de grâce et à y exercer son devoir maternel d’éducatrice. (1erdocument de fondation)

 

4 août

Veille sur nous comme la prunelle de tes yeux.

Liens fraternels

Le diocèse d'Autun : http://www.autun.catholique.fr/

 

Le Mouvement de Schœnstatt en Belgique :

http://www.schoenstatt.be/

 

Le sanctuaire de l'unité dans le diocèse de Cambrai :

http://www.sanctuairedelunite.fr/

 

Le site de la Mère pèlerine en Suisse:

http://mere-pelerine.com/

 

Le secrétariat du Père Kentenich

www.pater-kentenich.org/fr

 

Vidéo sur des profils divers de schœnstattiens :

http://www.dailymotion.com/schoenstattsuisse

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
MENTIONS LÉGALES : . . Famille de Schœnstatt en Saône et Loire / Siège social : 1 Place Cardinal Perraud 71400 Autun / 06-14-48-10-00 / Président : Jean-Claude DEVIGNE / Hébergeur : one&one / 7 place de la Gare, 57201 SARREGUEMINES / 0970808911