La Famille de Schœnstatt dans le diocèse d'Autun
La Famille de Schœnstatt                                                       dans le diocèse d'Autun

Téléphonez chaque jour au Fondateur, il a une petite phrase pour vous.

Les sentences des mois précédents sont stockées ici.

FÉVRIER 2019

 

14 février

     En demeurant tes instruments fidèles,

Nous perdre ici-bas, nous ne le pourrons.

À tout instant tu nous aides avec zèle

à donner des fruits qui foisonneront.

 

Donne-nous la main pour marcher joyeux

Vers l’éternel Schœnstatt, vers notre Dieu.

Amen.

 

13 février

       Si le monde et le diable nous menacent,

Et grondent les tempêtes autour de nous,

Les détresses devant toi se fracassent,

Et ta toute-puissance sera pour nous.

 

Ton cœur tendre et pur, vraie porte du ciel  

Demeure pour nous refuge éternel.


 

12 février

       Fais-nous ressemblance de ton image

Et pèlerins de la vie comme toi,

Forts et dignes, doux et sans ambages

Répandant la paix, l’amour et la joie.

 

En nous sillonne toutes nos saisons

Et, pour le Christ, prépare leurs moissons.

 

9 février

 Il est prêt sans réserve à ton service,

Pour Schœnstatt, ton ouvrage favori.

De luttes et de peines emplis nos calices,

Fais-nous gagner la victoire accomplie.

 

Contre les ruses enragées du démon,

Éclaire-nous, arme-nous de tes dons.

 

8 février

Cœur et volonté, mets-les à ton compte,

Ils sont tiens, ton capital personnel :

Aveuglément, ils s’inclinent sans honte

Quand tu nous parles ou nous lance un appel.

 

La gloire et l’honneur de ton instrument,

C’est d’être ton bien propre, pleinement.

 

       

        6  février

     Ô notre Mère Trois Fois Admirable,

Que nous te soyons sans cesse instruments,

Dans un dévouement  total et durable,

à ton service, tout amoureusement.

 

Utilise-nous comme il plaît à Dieu,

Tout pour Schœnstatt, ton monde merveilleux.

     

 

        2 février

       Connais-tu le pays, si chaud, si familier,

Que l’Amour éternel s’est un jour édifié :

Où battent tendrement de nobles cœurs intègres,

Qui se supportent tous en sacrifice allègre ;

Où tous brûlent d’amour dans un secours mutuel, 

Et déferlent vers Dieu, vers son Cœur, vers le ciel ;

Où des fleuves d’amour, impétueux surabondent

Afin de soulager la soif d’amour du monde ?

 

Je connais ce pays, ce merveilleux trésor,

Ce site ensoleillé des splendeurs du Thabor,

La Trois Fois Admirable, notre Mère et Reine

Au sein de ses enfants y tient ferme les rênes,

Prime les dons d’amour avec fidélité,

Révélant l’infini de sa fécondité

et la magnificence de sa majesté :

C’est Schœnstatt, mon pays d’origine,

ma patrie, ma terre et mes racines.

 

JANVIER 2019    

 

30 janvier

La bonté paternelle de Dieu sait conduire en tout son enfant pour le mieux.

 

29 janvier

Le chemin que Dieu nous demande de prendre est le chemin qui nous mène au Père. Ce chemin s'appelle : "devenir enfant".

 

28 janvier

Nous ne sommes à l'abri et en sécurité nulle part ailleurs que dans l'obscurité de la foi et de la confiance. Comme il sera beau de voir clairement plus tard par quels chemins la Sagesse de Dieu nous a conduits pendant ce temps.

 

26 janvier

Lorsque Dieu est à la barre de la barque de ma vie, je ne crains aucun naufrage.

 

24 janvier

Si l'Église a besoin de moi, je suis là.

 

23 janvier

     Père, donne-moi de me vraiment convertir !

Dans l’Époux, je témoignerai à la terre entière :

Le Père tient la barre en main sans repentir,

même si but et chemin me sont complet mystère.

 

22 janvier

Seul celui qui s'abreuve à la source ultime sera capable de conduire les autres sur les chemins de Dieu.

 

21 janvier

Nous ne pouvons pas penser toujours à tout, mais le Père, lui pense à tout.

 

20 janvier (lettre au Père Menningen avant la décision du 20 janvier)

J’ai en moi tant d’amour pour la souffrance et tant de joie – j’aimerais te partager quelque chose ... Peux-tu t'imaginer que cela ne m’arrangerait pas du tout de ne pas partir au camp ? Beaucoup de connaissances m'y attendent. Et puis les quatre premières semaines ici étaient plus terribles que le camp. Vive la fidélité !

 

19 janvier

Dans le succès comme dans l'échec, nous voulons proclamer ton amour.

 

18 janvier

    Par les mains de ma Mère, accepte, ô mon Seigneur,

Le don entier de ma liberté souveraine.

Raison, mémoire et sens, accepte-les Seigneur

Simples gages d’amour, je veux qu’ils t’appartiennent.

 

17 janvier

Mère, fais-moi devenir maître es prière.

 

14 janvier

Les plus petits sont les préférés du Père du ciel .

 

13 janvier

Les épreuves de la confiance précèdent toujours la vistoire de la confiance.

 

12 janvier

La volonté du Père céleste par dessus tout.

 

11 janvier

Si nous, hommes modernes, redécouvrions Dieu en nous, nous serions toujours sereins, toujours abandonnés, toujours en sécurité.

    10 janvier

     Donc le soleil ne se couchera plus chez nous parce que Dieu règne et aussi longtemps qu'il règnera.

 

     7 janvier

     Je veux te remercier pour tout et de grand cœur,

T’enlacer, Ô Mère, d’amour et de ferveur

Quel devenir pour nous sans ta douce tutelle

Sans toi, toute remplie d’attention maternelle.

 

DÉCEMBRE 2018

 

25 décembre

        À Bethléem, dans une pauvre et humble étable

tu enfantes pour tous le Seigneur des humains.

Tu le montres aux bergers, aux sages et aux notables,

Servante, à genoux tu l’adores ô combien !

Qu’ainsi nous demeurions son instrument aimable

Et que nous le portions au fond des cœurs humains.

 

21 décembre

     Plus on se sanctifie, plus croît l’amour mutuel,

Qui aide la Famille en ses remous actuels,

Attirant sur elle le regard heureux du Père

C’est pour elle une aide très sûre et ordinaire.

 

17 décembre

     Aimer la Famille doit donc nous stimuler

Pour maîtriser passions et instincts égarés,

Tendre à la sainteté, tendre au plus céleste,

Fort dans le sacrifice, dans une joie modeste.

 

15 décembre

     Nous ressemblons au Christ par l’être et le destin,

Nous pouvons être proches et nous tendre la main :

Par le Sang du Sauveur, la piété d’un apôtre

Profitera toujours, au vrai, à tous les autres.

 

12 décembre

     Nous, ses propres membres, gagnons et méritons

D’avoir droit à la grâce, à la gloire du don.

Tant que nous serons ses membres véritables,

le Père nous sera constamment favorable.

 

11 décembre

     Nous sommes en Jésus-Christ, étroitement liés,

Profondément unis dans ses très Saintes Plaies –

Nous sommes ses membres, du Corps il est la Tête :

Nul ne nous ravira ce message de fête.

 

9 décembre

     Par les mains de ma Mère, accepte, ô mon Seigneur,

Le don entier de ma liberté souveraine.

Raison, mémoire et sens, accepte-les Seigneur

Simples gages d’amour, je veux qu’ils t’appartiennent.

 

1er décembre

Un enfant doit toujours vivre de la bonté et de la miséricorde du Père

Liens fraternels

Le diocèse d'Autun : http://www.autun.catholique.fr/

 

Le Mouvement de Schœnstatt en Belgique :

http://www.schoenstatt.be/

 

Le sanctuaire de l'unité dans le diocèse de Cambrai :

http://www.sanctuairedelunite.fr/

 

Le site de la Mère pèlerine en Suisse:

http://mere-pelerine.com/

 

Le secrétariat du Père Kentenich

www.pater-kentenich.org/fr

 

Vidéo sur des profils divers de schœnstattiens :

http://www.dailymotion.com/schoenstattsuisse

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
MENTIONS LÉGALES : . . Famille de Schœnstatt en Saône et Loire / Siège social : 1 Place Cardinal Perraud 71400 Autun / 06-14-48-10-00 / Président : Jean-Claude DEVIGNE / Hébergeur : one&one / 7 place de la Gare, 57201 SARREGUEMINES / 0970808911